[ ▼ ] [ ▲ ] [ ◄ ] ------ 0007 (nl) (fr) (de) (en) (pl) (ru) 7. Détails techniques - Tekniketoj

7 Détails techniques - Tekniketoj
Gilbert Lemaître   14/8/2015   Germain Pirlot

7a. Syntaxe des annotations — Sintakso de la piednotoj
7b. Caractères syntaxiques d'une annotation — Sintaksaj markoj de piednoto
7c. Les 3 usages des traits « ' » et « ` » — La 3 uzoj de la streketoj « ' » et « ` »
7d. Séquence de tri

7a. Sintakso de la piednotoj

(ĉi-sube la ekzemploj estas vicigitaj centre)

7a. Syntaxe des annotations

(ci-dessous les exemples sont alignés au centre)

Esperilo kunligas almenaŭ eltiraĵon el la vortaro kun ĉiu vortero (ero) de vorto skribita en Esperanto. Eltiraĵo konsistas el vortero sekvata de la marko « : » kaj de sia traduko. Ekzemple :

Esperilo associe au moins un extrait du dictionnaire à chaque morphème (partie) d'un mot écrit en espéranto. Un extrait est contitué d'un morphème suivi du caractère deux-points « : » et de sa traduction. Par exemple :

bapt': baptiser

En piednoto eblas havi pluraj eltiraĵoj disigitaj per la marko « ♦ » = (ĉar).

Dans une note de bas de page, il peut y avoir plusieurs extraits reliés par le séparateur « ♦ » = (car).

bapt'o`fil': filleul ♦ fil': fils

La traduko (kiu sekvas la markon « : ») estas teksto kun informoj,

La traduction (qui suit le caractère « : ») est un texte avec des informations,

col': pouce (mesure)

nuancoj de la signifo de vortero estas disigitaj per komoj,

des nuances du sens d'un morphème sont séparées par des virgules,

buĉ': tuer, massacrer, abattre (animaux)

kaze de homonimaj vorteroj, la diversaj signifoj estas apartigitaj per la marko « █ ».

en cas de morphèmes homonymes, les deux sens différents sont séparés l'un de l'autre par le caractère « █ ».

atlas': atlas (collection) █ satin (étoffe, soie)   

La teksto de informo enhavas iafoje la marko « ▌» = (ekzemple) sekvata de unu aŭ du eltiraĵojn.

Le texte d'une information comporte quelque fois le caractère « ▌» = (par exemple) suivi d'un ou deux extraits.

e: marque l'adverbe ▌bon'e: bien
  bo: marque la parenté résultant du mariage ▌bo'patr': beau-père ♦ patr': père

Se ili estas du, la eltiraĵoj estas ligitaj per la marko « ♦ » = (ĉar).
La dua eltiraĵo antaŭanoncas la komprenon de la unua .
Eltiraĵo en informo estas fakte ekzemplo skribita en la vortaro sed, por la leganto, ĝi vidiĝos kiel « piednoto en la piednoto ».

S'il y en a deux, les extraits sont séparés par le caractère « ♦ » = (car).
Le second extrait prélude à la compréhension du premier.
Un extrait figurant dans une information est en fait un exemple écrit dans le dictionnaire mais, pour le lecteur, il apparaîtra comme « une note de bas de page dans l'annotationj ».



7b. Sintaksaj markoj de piednoto

7b. Caractères syntaxiques d'une annotation

La duobla punkto apartigas la vorteron de ĝia traduko

:

Un deux-points sépare le morphème de sa traduction.

La komo apartigas du nuancojn de la sama signifo de vorto
en ĝia traduko.

,

Une virgule sépare deux nuances du même sens d'un mot
au sein de sa traduction.

La marko « █ » apartigas du malsamajn signifojn de sama vorto (homonimo) en ĝia traduko.

Le caractère « █ » sépare deux sens différents
d'un même mot (homonyme) au sein de sa traduction

La marko « ▌»antaŭas unu aŭ du eltiraĵojn.

Le caractère « ▌» précède un ou deux extraits.

La marko « ♦ » apartigas du eltiraĵoj el la vortaro, same en piednoto kiel en informo ;
sed, atentu : se la piednoto estas aŭtomate komponita per Esperilo, la traduko estis farita de leksikografo, kiu ellaboris la vortaron. Ambaŭ ofertas al la leganton la saman sintaksan uzon de la marko « ♦ ».

Le caractère « ♦ » sépare deux extraits du dictionnaire, aussi bien dans une note de bas de page que dans une information ;
mais attention : si l'annotationj est composée automatiquement par Esperilo, la traduction, elle, a été composée par le lexicographe qui a élaboré le dictionnaire. Tous deux présentent au lecteur le même usage syntaxique du caractère « ♦ ».



7c. La 3 uzoj de la streketoj « ' » et « ` »

7c. Les 3 usages des traits « ' » et « ` »

Esperilo havas 3 internaj uzojn de jenaj 2 streketoj en la kolono 1 de l'Esperila Vortaro: la rekta streketo (l'apostrofo « ' », uzita en kaj je la fino de ajna vortero) kaj la klina streketo (la signo minus « ` », uzita inter du vorteroj).

Esperilo a 3 usages internes des 2 traits suivants dans la colonne 1 de l'Esperila Vortaro : le trait droit (l'apostrophe « ' », utilisée au sein et à la fin d'un morphème) et le trait incliné (l'accent grave « ` », utilisé entre deux morphèmes).

Inverse, en teksto skribita en Esperanto,
(1) rekta streketo « ' » montras la elizion kaj anstataŭas la finaĵon de la eliziita vorto.
Ekzemple, anstataŭ « la fratino amata », eblas skribi « la fratin' amata » aŭ eĉ « l' fratin' amata ».
Spaco necesas post ĉiu elizio.
(2) rekta streketo « ' » estas malpermesata ekzemple en la vorto « frat'ino ». Oni skribu ĝin « fratino ».
(3) klina streketo « ` » estas malpermesata en la vorto « bapto`filo » ĉar ĝi tranĉus ĝin en du vortoj « bapto » kaj « filo ». Oni skribu ĝin « baptofilo ».

En revanche, dans un texte écrit en Espéranto,
(1) un trait droit « ' » marque l'élision et remplace la fin du mot élidé.
Par exemple, au lieu de « la fratino amata » (la soeur aimée), on peut écrire « la fratin' amata » ou même « l' fratin' amata ».
Une espace est nécessaire après chaque élision.
(2) un trait droit « ' » est interdit par exemple à l'intérieur du mot « frat'ino ». On l'écrira « fratino » (soeur).
(3) un trait incliné « ` » n'est pas permis, par exemple, dans le mot « bapto`filo » car il le découperait en deux mots « bapto » et « filo ». On l'écrira « baptofilo » (fillieul).

Esperilo konsideras ke ĉiu vorto skribita en Esperanto konsistigas el la 28 literoj de tiu lingvo, la kuniga streko « - », la « nerompebla spaceto » aŭ la punkto « . ». La lasta preslitero de vorto povas esti la rekta streketo « ' » montranta la elizion.
En teksto skribita en Esperanto, klina streketo « ` » estas preslitero same kiel aliaj presliteroj : « ´ », « ˆ », « ˇ », « ˉ », « ˘ », « ˚ », ...

Esperilo considère que tout mot d'un texte écrit en espéranto est formé des 28 lettres de l'espéranto, du trait d'union « - », de « l'espace insécable » ou du point « . ». La fin d'un mot peut être remplacée par le trait droit « ' » marquant l'élision.
Dans un texte écrit en Espéranto, le trait incliné « ` » est un symbole comme les autres symboles « ´ », « ˆ », « ˇ », « ˉ », « ˘ », « ˚ », ...

Inverse, en la kolumno 1 de la Esperila Vortaro, la tri uzoj de 2 streketoj eblas, kiel ekzemple en la vortero « bapt'o`fil' ».

En revanche, dans la colonne 1 de l'Esperila Vortaro, Esperilo utilise les 2 traits de 3 manières différentes, comme par exemple dans le morphème « bapt'o`fil' ».

La majusklaj literoj estas konsiderataj de Esperilo kiel minuskloj. La kuniga streko « - » kaj la punkto « . » aperas en kelkaj vorteroj, ekz-e en la mallongigoj: « Ges-roj », « Gesinjoroj » kaj « t.e. » (tio estas).

Les lettres majuscules sont assimilées par Esperilo aux minuscules. Le trait d'union « - » et le point « . » apparaîssent dans certains morphèmes, p.ex. dans les l'abréviations: « Ges-roj », « Mesdames et Messieurs » et « t.e. » (c'est-à-dire).

En la kolumno 1 de la Esperila Vortaro la vorteroj enhavas nur la jenajn 33 presliterojn (dekstre el « - », la preslitero estas « nerompebla spaceto ») :

Dans la colonne 1 de l'Esperila Vortaro, les morphèmes ne contiennent que les 33 caractères suivants (à droite de « - », le caractère est un « espace insécable ») :

'

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

r

s

t

u

v

z

-

 

`

ĉ

ĝ

ĥ

ĵ

ŝ

ŭ

.

7d. Séquence de tri